Les essais phase III du vaccin de Sinopharm au Maroc commenceront la semaine prochaine, apprend Médias24 de source sûre. 600 volontaires du Maroc participent à ces essais cliniques, dans trois structures hospitalières: les CHU de Rabat et de Casablanca ainsi que l’hôpital militaire de Rabat.

Ce projet conclu solennellement avec le laboratoire chinois, est bouclé sur le plan juridique, poursuit notre source. Il s’agit d’un essai multicentrique supervisé par un comité d’éthique et conduit dans le respect de la loi n° 28-13 relative à la protection des personnes participant aux recherches biomédicales, ainsi que dans le respect de loi relative à la protection des données à caractère personnel.

5 pays participent à ces essais: la Chine, les Emirats Arabes Unis, le Pérou, le Maroc et l’Argentine.

En cas de succès, les Marocains pourront accéder à ce vaccin, comme c’est la règle dans ces cas d’espèce. Selon Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé, le Maroc ira jusqu’à fabriquer lui-même ce vaccin si les essais cliniques sont concluants. Dans ce cas, c’est probablement le laboratoire Sothema qui sera le producteur au Maroc ou le partenaire dans la production.